Résiste !

Résiste !

Résiste ! 940 360 Christophe LE BEC

J’aime bien parfois, comme le fait si bien Laurent Levy, prendre un film ou une chanson et voir ce qu’il ou elle a à me dire. Je suis toujours surpris par la puissance et la justesse de l’enseignement. Après avoir « relu » la chanson de Christophe, « Les mots bleus » et « La grande vadrouille », le film de Gérard Oury, je vous propose de chanter avec moi « Résiste », de France Gall !

Voici les paroles :

Résiste

Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves
Sans savoir où tu vas
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste
 Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste
Tant de libertés pour si peu de bonheur
Est-ce que ça vaut la peine
Si on veut t'amener à renier tes erreurs
C'est pas pour ça qu'on t'aime
Si tu réalises que l'amour n'est pas là
Que le soir tu te couches
Sans aucun rêve en toi
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste
Danse pour le début du monde
Danse pour tous ceux qui ont peur
Danse pour les milliers de cœurs
Qui ont droit au bonheur…
Résiste (×3)
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste

Relecture…

Quoi dire, tellement ce texte apparaît tout à coup d’une limpidité évidente. Je suis certain que, comme moi, vous ne vous étiez jamais dit que cette chanson portait à ce point une invitation à découvrir la non-dualité et ainsi oser être soi.

En effet, à la première écoute, la chanson apparaît de prime abord comme une ode à l’individualisme, portée par ce mot étendard : « Résiste ! » Aucun doute. « Moi je », mes envies, mes besoins sont une revendication existentielle : j’existe, et c’est moi contre le monde. La résistance est toujours mentale. Résister est toujours un refus de ce qui est. On est en plein dans le jeu du personnage.

Pourtant, en lisant ce texte à la lumière de l’approche non-duelle, les paroles peuvent aussi être lues à l’inverse de ce qu’elles semblent vouloir dire. Quel paradoxe ! J’adore.

Personnellement, voici comment j’interprète les paroles de cette chanson. Je lis ce verbe « résister » comme un appel à ne pas se laisser hypnotiser par le monde de la forme, le monde des grands. D’ailleurs, la chanson commence ainsi : « Si on t’organise une vie bien dirigée où tu t’oublieras vite… » C’est comme si ce cri, « Résiste », cherchait à s’adresser directement à l’être que nous sommes, tout au fond de nous, et qui est hors de notre vue, hors du contrôle du mental. « Résiste » serait en quelque sorte une chanson subliminale ! Tout un chacun l’écoute au premier degré, mais l’Être peut l’entendre totalement différemment de l’individu et décoder le sens profond des paroles.

Tout est une question de regard. Cette lecture nous montre bien comment nous créons le monde que nous voyons, rien qu’à la manière dont nous comprenons une chanson, un livre, un film ou une personne qui échange avec nous.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Et comme tout est toujours différent, une version bien agréable de Résiste !

Christophe LE BEC

Accompagnements individuels - Réflexologie -Access Bars

All stories by : Christophe LE BEC
  • Tres intéressant
    Oui Michel Berger était sans doute un sage .
    Krishnamurti nous invite lui a être en révolte pour trouver la Verité.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.